L'étourdissement

JEU 6 / VEN 7 FEV A 20H

CREATION - THEATRE DU GRAIN - BREST (29)

 

etourdissementTHÉÂTRE

Tout public à partir de 15 ans

Durée : 1H15

13, 9, 7, 5 €

 

 

 

 

Un no man’s land, coincé entre les bassins de décantation, les pistes d’atterrissage, les
lignes à haute tension et l’abattoir... C’est là que Serge, équarisseur, partage sa vie entre une grand-mère acariâtre et Bortch, son copain d’usine, avec lequel il noue une amitié complexe.
Il cherche à tout prix à s’évader de ce quotidien étouffant.
Dans cette histoire, les protagonistes sont en permanence en quête d’une chaleur humaine
qu’ils quémandent mais refusent aux autres.
Ce climat les empêche de concevoir des relations sensibles, tout comme il les
empêche de concevoir le désir qui évade.
Alors, pour faire écho à cet inexprimable, l’action se suspend et un choeur survient pour chanter l’indicible, le rêve ou la douleur. Ces instants suspendus poussent la dimension poétique d’un texte à la matière rugueuse.

« Le texte de « L’étourdissement » est doublement riche ; il porte l’univers métaphorique et absurde de l’écriture de Joël Egloff ; et il est sous-tendu par le regard d’Alain Maillard qui nous livre un objet intime et personnel. Cette dimension nous rapproche d’un réel vécu et complexe et a permis à cette adaptation de s’affranchir de l’oeuvre romanesque.
… J’y retrouve plusieurs notions qui me sont chères : le désir qui permet au sujet de s’émanciper de son environnement, la révolte difficile à mener face à l’absurdité et aux déterminismes, la question de l’exil, physique ou psychique. De plus, le texte propose un regard sur la violence des échanges humains, violence exacerbée dans certains contextes socio-économiques rendant encore plus complexe la construction de l’identité. » Lionel Jaffrès


Texte
Joël Egloff
Adaptation
Alain Maillard, avec la complicité de Morgane Le Rest
Mise en scène
Lionel Jaffrès
Interprétation
Anaïs Cloarec
Morgane Le Rest
Alain Maillard
Nicolas Sarrasin
Jean-Luc Aimé

Musique et univers sonore
Jean-Luc Aimé
Scénographie
Nadège Renard
Construction décors
Charles Roussel
Lumières
David Goualou
Son et vidéo
Loïc Le Cadre
Costumes
Sylvie Benoist
Visuels
Nicolas Filloque (Formes Vives)

Coproduction
La Paillette, Rennes
Maison du théâtre, Brest

Soutiens
Conseil Général du Finistère
Ville de Brest
Le Volume, Vern sur Seiche
L'Espace Keraudy, Plougonvelin
L’Arthémuse, Briec
L’Atelier Culturel, Landerneau
Le Quartz, Brest

La compagnie remercie Antonin Lebrun