Laboratoires

Fabrique d’expériences, La Paillette se veut le reflet des interrogations de nos sociétés contemporaines. Aussi nous imaginons avec les artistes des espaces-temps privilégiés où chercheurs, spectateurs, curieux, néophytes sont réunis pour confronter, partager et alimenter leurs questions, leurs sensations, leurs connaissances... Ces laboratoires sont à géométrie variable. Issus de questionnements collectifs, ils se veulent des espaces d’expérimentation joyeuse.

 

ATELIER DU SPECTATEUR
Léna Paugam - Alexandre
Que vous soyez néophyte ou passionné, nous vous proposons de nous retrouver pour partager nos vécus de spectateurs. Avant tout pensé comme un espace d’échange et de réflexion collective, nous souhaitons que cet atelier se nourrisse et évolue en fonction des rencontres et des envies.
Cette saison, la rencontre avec la chercheuse et metteure en scène Léna Paugam nous
a amené à souhaiter expérimenter avec elle un cycle de réflexions croisées autour de la notion de spectateur.
A partir des spectacles programmés au cours de la saison, il s’agira de réfléchir ensemble à ce que nous raconte le théâtre contemporain : comment s’envisage la place du spectateur dans la création théâtrale contemporaine ? Comment lire et comprendre les œuvres scéniques contemporaines ? Comment inscrire une œuvre dans son champ historique ? Quels sont les enjeux actuels de la rencontre du public d’un théâtre avec les artistes qu’il accueille ? Telles sont les questions qui animeront ces rendez-vous.

LUN 12 NOV 2018 // « ce que pense le spectateur »


LUN 14 JANV 2019 // « ce que joue le spectateur »


LUN 11 MARS 2019 // « ce que représente le spectateur »

LUN 29 AVRIL 2019 // « ce que peut le spectateur »

DE 19H À 21H - Hall du theatre - Entrée libre / Tout public

Plus d'infos auprès de Aude : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

SAUVAGE
Frédérique Mingant - 13/10ème en Ut

Frédérique Mingant ouvre les portes de son laboratoire et vous invite à partager et contribuer à la recherche qu’elle mène autour de la pièce Gaspard de Peter Handke.
Que vous soyez intéressés, intrigués ou passionnés, par les questions scientifiques, sociologiques, artistiques que cette recherche soulève, nous vous donnons plusieurs rendez-vous pour la suivre et l'accompagner dans sa démarche.
 
Ayant pour projet de (re)mettre en scène Gaspard, Frédérique Mingant, mène un cycle de laboratoires, intitulé Sauvage. Ces laboratoires de recherche visent à réinterroger les apprentissages humains, ce qui nous fonde, à explorer nos champs cognitifs et en même temps à réinterroger ses outils et sa grammaire du théâtre.
La question de la langue comme outil d’éducation, de formation mentale et de manipulation est au cœur du texte de Gaspard. Ce protocole expérimental, écrit avec brio par Peter Handke, retrace en accéléré le chemin que nous avons tous fait, et nous pose la question: comment avons nous appris ? Et qu’avons-nous appris d’autre, en même temps que nous apprenions à parler ?

La pièce, inspirée de l’histoire vraie de Kaspar Hauser - un enfant sauvage resté enfermé 15 ans dans une cave sans voir un seul être humain - est une expérience : celle d’un apprentissage humain en accéléré.
Avec Sauvage, vous serez aux prises avec trois axes de recherches :

# Le monstre
En préambule de son texte, Peter Handke parle ainsi de Gaspard : « Gaspard n’a rien d’un amuseur ; bien au contraire, il ressemble, dès son entrée en scène, au monstre de Frankenstein (ou à King Kong). ».
Qui entre sur ce plateau ? Quel corps, mais aussi quel rapport à l’attention peut avoir un individu resté enfermé plusieurs années sans contact humain ?

# Commencer / Recommencer
Les recherches porteront sur le développement psychomoteur de l’enfant, ainsi que sur la rééducation psychomotrice et cognitive de patients ayant perdu l’usage de leurs facultés suite à une lésion cérébrale.
Quelle peut-être la théâtralisation possible des différents stades de développement ou de rééducation aux fonctions cognitives (motrices, spatiales, linguistiques, communicationnelles) ?

# Eduquer / Manipuler à l’ère du 2.0
L’enseignement que reçoit Gaspard se fait pendant la moitié de la pièce via des voix off et des écrans, c’est-à-dire sans l’intervention d’un autre être humain.
 La réflexion portera ici sur le développement des outils pédagogiques numériques, ainsi que sur les procédés d’incitation ou de manipulation par l’image et le son utilisés par les médias.

VEN 19 & VEN 26 OCT 2018, VEN 18 & VEN 25 JANV 2019 DE 19H À 21H + 2 autres vendredis au printemps (sous réserve de confirmation)


Gratuit, sur inscription au cycle de rencontres


Infos et inscriptions auprès de Aude : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Télécharger le dossier de présentation pour en savoir plus.

 


 

TOMBER EN AMOUR
Laurance Henry - a k entrepôt
Pour initier l’écriture et la création de Tomber en amour, le 3ème volet de son cycle de spectacles consacré à l’enfance, Laurence Henry ira à la rencontre de jeunes lycéens. Avec l’auteur Marc-Antoine Cyr et la danseuse Pauline Maluski, ils questionneront la frontière invisible entre enfance et adolescence avec, dans ce passage, le possible premier grand amour.
En partenariat avec les élèves du Lycée Bréquigny à Rennes.

> Mille ans, le 2ème spectacle du cycle est accueilli en janvier à La Paillette.